La Suisse est la lanterne rouge européenne en matière de congé maternité et un homme bénéficie du même nombre de congé à la naissance de ses enfants que lors d’un déménagement. Or, les jeunes couples appellent toujours plus de leurs vœux une répartition équitable entre travail rémunéré et travail familial. Afin de permettre aux femmes et aux hommes de participer de manière adéquate à la prise en charge de leurs enfants dès le début, nous avons enfin besoin d’un congé parental digne de ce nom. Nous exigeons donc des congés maternité et paternité d’au moins 14 semaines chacun. En plus de cela, les deux parents doivent ensuite avoir droit à un congé parental d’au moins 10 semaines à se partager.

Je souhaite un congé parental digne de ce nom, afin de permettre aux pères de construire une bonne relation avec leurs enfant, dès leur naissance. Et vous ?

Nicolas Rochat FernandezConseiller national (VD)