L’égalité salariale des femmes et des hommes est inscrite dans la Constitution depuis 1981. La loi sur l’égalité, en vigueur depuis 1996, interdit la discrimination fondée sur le sexe dans la vie professionnelle en général et l’article 3 interdit expressément la discrimination salariale.

Or, les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS) sur l’égalité salariale montrent clairement que l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes est toujours une réalité en Suisse. La part discriminatoire de l’inégalité salariale a même augmenté. Afin de pouvoir enfin éliminer cette partie de l’inégalité salariale, il faut compléter l’article sur l’égalité figurant dans la Constitution fédérale par des dispositions efficaces permettant d’appliquer et de faire respecter le principe de l’égalité salariale : les entreprises dépassant une certaine taille devraient avoir l’obligation d’effectuer régulièrement des analyses des salaires et être sanctionnées en cas de non-conformité.

Je souhaite l’égalité salariale, parce que le salaire des femmes est toujours inférieur de 18% à celui des hommes. Cela n’a tout simplement aucune raison d’être ! Et toi, qu’en penses-tu ?

Mathias ReynardConseiller national (VS)